Langues : Français - Español - English

Le calendrier Tzolkin - 20 nawales | L'énergie du jour | Calculateurs de nawal | Calendrier en PDF
La cosmovision | Le guide spirituel | La cérémonie | Les prophéties mayas | Le Cinquième Soleil
Ecrire avec des glyphes mayas | Autres thèmes de culture maya | Bibliographie | Liens

Paroles de Paix : “La paix réside dans le cœur de chaque être humain. La paix doit émaner de vous.” — Prem Rawat

| Livre : Devenir chaman
|





      Le Ajq'ij, Guide Spirituel Maya : en français | en español | in english


      Le Ajq'ij est la personne qui connait et pratique quotidiennement le Cholq'ij (Tzolkin) ou Calendrier Sacré Maya. En langue K'iche', l'étymologie de ce terme est :
      - AJ : préfixe signifiant : fonction, métier
      (voir aussi la page écrire en glyphes mayas) ;
      - Q'IJ : Soleil/jour.
      Cela peut se traduire par : Celui qui compte les jours. Le pluriel de Ajq'ij est Ajq'ijab', guides spirituels.

      Ce sont des personnes, hommes et femmes, qui exercent le compte du temps et orientent le peuple. Leur parole, sentiment, intuition, connaissance, expérience et sagesse ont été cultivés dans la tradition orale [...], leur autorité est uniquement morale et repose dans la reconnaissance et l'acceptation de la société.

      Après avoir suivi un processus d'accompagnement - généralement long - dans le Xukulem (cérémonies) avec des anciennes et anciens (Abuelos), on ne les distingue des autres membres de la collectivité que par le port de la Sut re jolomaj, tissu qui couvre leur tête, et Le Pas ou bande rouge qui se porte comme ceinture, pour équilibrer leurs énergies durant les cérémonies. La Sut représente les quatre coins de l'univers et les quatre coins du monde (intérieurs et extérieurs), Le Pas est le serpent qui symbolise le fil de la vie et du temps, il est de couleur rouge, dans la pensée maya il représente l'énergie, la clarté, la force et la vie.

      (source : El Calendario Sagrado Maya - metodo para el computo de tiempo)


      On appelle Ajq'ij (Guide Spirituel), la personne, homme ou femme, qui assume la tâche d'harmoniser, équilibrer, mettre en ordre la vie humaine en relation avec le Qachuch Qajaw, les Ancêtres et la Terre-Mère Nature, à travers l'orientation personnelle, familiale et communautaire. Le Ajq'ij connaît parfaitement le calendrier maya, l'interprète et l'applique.

      Ruplin Alvaro Walburga (1995:28) dit que “les Ajq'ijab' ont leur vara (bâton de pouvoir ; Tz'ite') considérée comme le partenaire spirituel du Ajq'ij, homme ou femme. Si bien qu'être Guide Spirituel est un engagement et une attention mutuelle entre la vara et la personne”. Il est le médiateur entre les énergies cosmiques et sociales.

      Dans les grains de tz'ite' se trouvent englobés le Nawal, les potentialités du Ajq'ij ; cependant, la vara n'est pas attribuée automatiquement ni gratuitement, cela requiert un processus de formation, de conviction et d'observance de toutes les normes et l'attention aux énergies des Nawales et dans les lieux cérémoniels indiqués.

      Si la personne ne respecte pas ces précepts, elle sera un hypocrite qui trompe la communauté, et tôt ou tard, les énergies du Cosmos lui donneront son “Xik'ay”. Le terme de Xik'ay signifie les branches d'arbustes qu'utilisent les pères de famille pour corriger sévèrement les fautes commises par leurs enfants. Les énergies du Cosmos corrigent sévèrement le trompeur ; surviennent alors les échecs, les souffrances et les douleurs, jusqu'à rester dans l'obscurité qu'il avait lui-même construites.

      (Source : Calendario Maya C.C.A.M. 2013)

      Les Ajq'ijab ont un rôle important actuellement, ce sont eux qui conservèrent la cosmovision du peuple maya et développèrent la culture. (...). La spiritualité maya a été transmise de génération en génération. Ils sont les guides spirituels de la communauté maya, leur rôle est d'orienter la communauté dans tous les domaines de la vie, tant spirituel que matériel (politique, économique, social et culturel).

      Ils gardent les connaissances de la science maya, qui sont inconnues du peuple, comme la signification et le domaine des différents calendriers et la répercussion sur l'homme. Ils établissent les calendriers (...).

      Le Ajq'ij a beaucoup de privilèges qui ne sont pas communs aux autres personnes, et c'est pour cela qu'il est guide spirituel, qu'il peut guider le peuple.

      Il peut avoir une relation directe avec les énergies positives, repousser les énergies négatives, établir l'équilibre. C'est lui qui va coordonner les énergies de l'homme, de la nature et du cosmos.

      Ajq'ij est une véritable vocation qui est en rapport avec le jour de naissance et de conception selon le calendrier maya, ce qui donne à son signe quelque chose de primordial.

      Parmi les Ajq'ijab, il en est qui ont la capacité de guérir par leur pouvoir de concentration, d'attirer les énergies positives et rejeter les énergies négatives d'une personne par leur propre pouvoir.

      Le médium est une personne qui peut communiquer avec d'autres êtres disparus, pour recevoir une orientation, pour obtenir des forces pour effectuer son travail, ou pour réaliser une bonne action ou une guérison, pour servir la communauté.

mysticomaya.com